Ma coloc et moi, au marché, n'avons pas trop résisté aux appels du poulet fermier grillé, comme un avant goût de vacances et de facilité. C'était un caprice de petite fille, je crois que je n'adore pas le poulet grillé du marché. Je préfère celui que prépare mon papa.
Le poulet était pas mal quand même, gras bien entendu, mais pas trop, la chair était bonne et pas trop sèche. Bref, le chat n'a pas profité des restes, utilisés dans ces petits nems/samossas , juste l'occasion de faire un peu d'épate pour la forme, et d'utiliser la courgette abandonnée. Bref, une farce aux restes.

Photo_076


Pour 6 nems et 4 samossas :

Emietter le reste de poulet, laisser mariner quelques heures au frais dans un jus de citron, un peu d'huile, de la coriandre hachée, du sel, du poivre. 
Couper en très fines demi-lunes une courgette, émincer très fin un oignon, presser une gousse d'ail, mélanger tout ça avec le poulet, en se battant contre le chat et ses pattes voleuse. Ajouter une moitié de piment vert (pour ceux qui aiment le piquant), encore de la coriandre.
Préchauffer le four à 200°C
Rouler les nems (technique ici) et les samossas (technique ici). J'ai utilisé des feuilles de riz (ça accentue encore le côté occidental, mais je crois que c'est plus cohérent avec la farce).
Badigeonner les nems d'huile (pas trop, hein, le truc étant d'avoir une cuisson moins grasse que celle de la friture)
Cuire 30 minutes.
Se réchauffe très bien, 20 min au four 150°C

Photo_077

(le roulage est encore quelque peu expérimental, certes...)