Ma cuisine est un peu tristounette avec cette rationalisation des ingrédients. Me restait une poignée de pignons, quelques abricots secs, de la coriandre, un filet de poulet à liquider avant la migration septentrionale -quelques jours chez Papamaman à Boulogne sur mer, l'occasion de manger beaucoup de poisson et de profiter de la rhubarbe qui ne pousse déjà ,oignoplus chez moi.

Avant la traversée épique, donc, un poulet à la va-vite,
inspiré de loin de recette de tajines aux abricots et de cuisine épicée.

IMGP4459

Pour moi, avant le train:
Faire revenir dans un filet d'huile d'olive un poulet émincé fin, ajouter deux oignons nouveaux finement hachés (ou deux échalotes, c'est mieux), trois abricots secs très moelleux en lamelles, une pincée de sel, une cuillère très généreuse de Ras el Hanout, de la coriandre hachée. Faire cuire un peu. Ajouter à la fin quelques pignons de pin grillés à part.
Servir avec : de la semoule à couscous, et une courgette-huile d'olive-citron-coriandre.