De la butternut, encore de la butternut, toujours de la butternut.
Danton, quand il était petit


La butternut est morte, vive la butternut.
Je ne sais pas pourquoi, au gré de mes lectures actuelles, j'ai développé une super envie de saveurs indiennes, de curry, cumin, girofle mélangés, de parfums et de piquant. Et puis, il faut dire, ma butternut commençait à encombrer légèrement mon tiroir à légumes. Et puis j'avais une botte de carottes à finir. Bref, un tas de choses à jeter dans une casserole, et au pire on congèle, c'est pratique.

Soupe parfumée de butternut, potiron, carotte

Photo_047


Faire revenir -sans corps gras- dans un poële quelques graines de coriandre, trois clous de girofle, une pincée de graines de cumin. Réserver.
Faire suer dans une casserole un oignon, une grosse gousse d'ail dans de l'huile d'olive, ajouter un pouce de gingembre râpé et pendant que ça cuit, se dépécher de couper un gros bout de butternut, deux carottes, un bout de potiron (les proportions de légumes n'ont pas trop d'importance, c'est un peu thirty-thirty-thirty). Jeter tout dans la casserole, mouiller (trois verres d'eau, vous remarquerez l'omniprésence de la trinité dans cette recette). Ajouter une poignée de gros sel, du poivre au choix, une cuillère à café de pâte de curry rouge (encore trois, hahahaha) (si vous avez pas, mon objectif était d'atteindre un goût piment-citron-curry, c'est largement faisable, à mon humble avis, avec ces trois ingrédients, quoique l'on perde un peu de la complétude de la pâte de curry). Laisser cuire, ajouter les trois sortes de graines du début. Mixer, servir chaud, avec de la coriandre ciselée et un naan. (ici, je vous ai bien eus, c'est du pain suédois, mais ça va pas mal).
Soit dit en passant, j'ai préparé cette soupe un verre de Beaujolais à la main : le Chiroubles  que je sirotais passait pas mal sur ce type de plat.