Debout les damnés de la terre
Debout les forçats de la faim
(du goûter chocolaté, du brillat savarin)
La raison tonne en son cratère
(cratère de purée, purée de pommes de terre)
C'est l'éruption de la fin
(o oui, la jolie sauce, dans la purée, et l'églefin)
Du passé faisons table rase
(oui, enlevons les miettes, faisons le ménase)
Foules (mal nourries), esclaves (des OGM), debout, debout
(et pas pour Danette, mes choux)
Le monde va changer de base
(alimentaire, mon cher Watson)
Nous ne sommes rien
(sans MacDo),
soyons tout
(soyons Bio).

Je m'égare. Oui, vraiment. Je voulais en fait raconter un goûter-de-filles (c'est conceptuel, les garçons sont toujours hautement invités et c'est le chat qui préside). Un truc avec des cookies, des scones, des muffins, du thé (ouais, avant Noël). Le tout maison (ça ne prend pas de temps).

Une leçon de genre, chez ma copine de Boston:

Photo_129

  Photo_137

Photo_139

Avant de me lancer dans un truc qui n'avait rien à voir : des cookies très moelleux, friables, parfaits pour le thé

- ô Mitch coeur doux* , qu'aperçois-je? Une contrée nouvelle? Des champignons lunaires? Une niche fiscale?
- Non, Brenda-miel*, juste des cookies mal photographiés

Faux-Cookies châtaigne-noix de pécan.

Photo_140

Cuire / Eplucher / Passer au moulin 500 gr de châtaignes.
Préchauffer le four à 180°C. Ajouter aux châtaignes en poudre 100 gr de sucre, 100 gr de faisselle, une càs très généreuse de mélasse, une jolie poignée de noix de pécan grossièrement hachées, une càc de bicarbonate de soude. Pas de beurre, vous avez bien lu. Je n'en avais plus. former de petits tas sur une plaque de four.
Cuire 15 minutes. La pointe du couteau doit sortir sèche.
* Traductions libres
C'est ainsi que Mitch et Brenda, Camille, Greshka partirent en vacances, au pays des Bredele, des Winstub et des filles aux joues rouges, avec de grands noeuds dans les cheveux et un tablier fleuri (les jolies filles, pas le chat).

hansi02
Bàll isch Wihnàchte!
(ouais, je me la pète, je fredonne l'alsacien fastoche)