Un blog de cuisine, donc. Et pourtant, le reste compte aussi, tellement. Du pape aux OGM, il n'y a qu'un pas, un peu de folie qui électrise les sensibilités philanthropes.

[Attention, ce paragraphe peut heurter certaines sensibilités végétariennes] Je pourrais raconter, donc, que le président de Slow Food est un homme charmant, et amateur de tripes (j'ai manqué défaillir au récit d'une dégustation de pie de vache, mais je crois bien que c'est la recette du carpaccio de cervelle qui m'a achevée). En lyonnais consciencieux, nous l'avons reçu dans un bouchon, un vrai, une institution. Jean Moulin y venait régulièrement, avant. Un restaurant qui n'ouvre qu'en semaine, et qui ne sert que des tripes (ou presque). Le maître des lieux s'étrangle quand on demande des légumes, c'est dire. C'est un peu ça, la cuisine lyonnaise. Et pas de moue dégoûtée devant les salades de museau, de pied de veau ou de gras double (panse de porc) (ou alors en secret, parce qu'on a quand même le droit de ne pas aimer). Pas d'invocation diététique devant le gratin de cardon à la moelle, devant le plat énorme de chevreau braisé (il faut finir!). Et, surtout, pas d'eau.

[Là, un peu moins, normalement] Ma curiosité n'a pas de bornes, à vrai dire, et je peux désormais dire en toute connaissance de cause que je préfère les dips aux tripes. J'ai goûté une fraise, la semaine dernière, pour satisfaire mes discours moralisateurs : soyons francs, les (grosses) fraises en cette saison  ont un goût affreux, acide et sans intérêt, bien loin du délicat parfum de forêt d'une fraise des bois. Pauvres fraises d'élevages, qui n'ont jamais vu de lumière que filtrées de plastiques, qui n'ont jamais connu de terres que bourrées d'artifices et de cotillons pour consommateur européen lambda.

Acide et sans intérêt aussi, ce petit bout de passé, désormais banni de ma vie comme la fraise espagnole.

Sur ce, et pas très à propos,


Biscuits craquants Sésame-citron. Simples et efficaces

Photo_126

Pour une poignée de biscuits. 8 ou 10.
Préchauffer le four à 180°C
Battre un jaune d'oeuf avec deux càs de sucre. Ajouter une pincée de sel, une pincée de bicarbonate de soude, deux càs de sésame blond, deux càs de sésame noir. 4 càs de farine de riz, une càc de tahin, une càs d'huile. Le jus d'un demi-citron.
Faire de très petits tas sur une plaque graissée, la pâte est liquide et s'étale, c'est normal
Cuire 8 minutes, détacher immédiatement les biscuits, les laisser refroidir sur une grille.