Des derniers instants le goût de l'absence, trop puissante pour être soutenue seule encore. Je me plie au blues larmoyant du retour brutal à la vraie vie, au sevrage californien. San Francisco me hante par esquisses :

- j'étais un peu en retard à cette soirée, j'avais attendu le métro si longtemps, et mal jugé les distances. Nuit douce sur les trottoirs pailletés, la violence des études transcendantales (si bien contenue par Berezovsky) sur les oreilles puis, je ne sais pourquoi, j'ai couru à perdre haleine dans les rues vides de San Francisco, en pensant à ce poème de Boris Vian qui commence par "Il a dévalé la colline". J'ai dévalé Union Street (après l'avoir péniblement grimpée), joué à Liberté.

- au Musée d'Art Moderne, à cette exposition sur le voyeurisme, les moignons d'un jeune éphèbe nu sur la table d'opération de Phnom Penh, presque en face d'un sexe faramineux sortant d'un costard débraillé et luxueux. des images très crues que l'ennui des photos satellites de la salle suivante n'estompe guère.

-une planchette maigrichonne de charcuteries internationales (mais bonnes), dépecées avec un souci parcimonieux d'équité, les verres de vin pourpres dont les lèvres s'imprègnent, violettes, sous un vieux vinyle d'Elvis Costello.

****

La cuisine thaïe de la maman d'Anchalee Tiaree est une référence chez nous, même si nos placards trop occidentaux en nécessitent l'adaptation. Comme pour cette salade à la saucisse, très librement inspirée.

Salade thaïDSC_0011

Pour 2 personnes :
2 saucisses (des chipolatas de porcs bien élevés - en forêt - par exemple) / 2 tomates / 2 piments / quelques branches de coriandre fraîche / un citron vert / un pili-pili / du nuoc nam / du sucre en poudre / quantité de riz à convenance.

Cuire le riz (dans un rice cooker, c'est meilleur). Blanchir les 2 piments émincés 30 secondes, réserver. Blanchir les deux saucisses coupées en morceaux épais, pendant 1 à 2 minutes.
Préparer la sauce : presser un citron vert, ajouter une càc de sucre, une càc de nuoc nam, un pili-pili émietté
Sur le bol de riz fumant, disposer les saucisses, le piment, la tomate, de la coriandre hachée et verser la sauce.

(And, for J. :

Thaï salad with sausages & peppers:

For 2 persons2 sausages (organic is better) / 2 tomatoes / 2 peppers / Some fresh coriander /lime / a pili-pili pepper / nuoc nam sauce / powdered sugar / amount of rice for convenience.

Cook the rice (in a rice cooker, of course). Blanch the chopped peppers for 30 seconds, set aside. Blanch the two sausages, cut into thick pieces, for 1 to 2 minutes.
Prepare the sauce: squeeze the lime, add a teaspoon of sugar, a teaspoon of nuoc nam, crumbled pili-pili 
In the bowl of steaming rice, arrange the sausagespeppers, tomato, cilantro and sauce.)