DSC_0001Commander timidement, une brochette foie gras-piquillos et une salade d'oreilles de cochon marinées, en demandant si le mélange ne sera pas trop détonnant. Choisir une carafe d'eau, avant de se raviser et de se laisser guider sur le choix du vin, un blanc franc dont la minéralité dialoguera aisément avec le foie fondant, les piquillos acidulés et la gélatine capiteuse, doucereuse, des oreilles canailles, relevées d'ail et d'herbes. Garder dans son sac le journal acheté pour ne pas avoir l'air trop seule, et discuter avec son voisin, un électro-cuisinier, de la nourriture en Australie, d'un bouillon de betteraves et de carottes multicolores servi avec une escalope de foie gras, des meilleures tables de Paris. Convenir que les goûts valent mieux que les noms, et retenir de ce déjeuner sur le pouce des arômes jubilatoires et l'atmosphère badine (même si l'adresse est une introduction à la cuisine d'Yves Camdeborde).

DSC_0002

L'Avant-Comptoir - 3 Carrefour de l’Odéon - Paris 6