26 avril 2012

Chou

Une minuscule frivolité de pluie, après l'indispensable délurée cynique exposition Crumb. Précautions d'usage : boîte verticale, sous peine d'encrémer le supracontenant au détriment de l'infracontenant (le chou).Techniques : le chou délicat sur une transparence nacrée, entamé par une argenterie ancienne. Auriculaire et thé de rigueur. Ou. Pointillés du carton respectés à la lettre, pâte pincée, picorages gourmands dans le carton, culpabilité régressive. Crème à la pistache de densité moyenne, comme un nuage sur un ciel... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 15:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 mars 2010

Tiramisù délicieux à l'orange sanguine

Parfois je t'entends rire. J'aime bien quand tu tentes de m'expliquer le dodécaphonisme, quand tu trouves qu'un type qui fait son glissendo à un doigt n'a vraiment rien compris à la vie, quand tu mets des Cantates de Bach au petit-déjeuner, quand tu coupes du pain et que tu me donnes la plus grosse tranche après avoir longuement hésité, quand tu jettes le chat dans ma chambre pour t'en débarrasser, quand tu te regardes dans la glace le matin pour vérifier alors que tu es déjà beaucoup trop en retard, quand tu t'en vas au milieu d'un... [Lire la suite]
19 février 2010

Le syndrome du labrador - des bols suédois - une bûche de Noël

Chère G., Bien sûr, le labrador, c'est effrayant. De grands yeux noirs sans perplexité aucune, infiniment confiants par habitude. La truffe immense, toujours humide, rassurante. L'être fidèle par défaut, familier d'un foyer de papier glacé. Décor sinistre, l'absence de bonheur. Enfin, labrador, c'est un concept. C'est tout aussi bien Lassie chien fidèle, que l'ambiance d'un Conte de Noël (oui, un Desplechin après 2000). Bien sûr, contre ce cauchemar, on s'éprend de tout ce qu'on croit être un affranchissement des contraintes. La... [Lire la suite]
21 juin 2009

Rhubarbe : Face B

Des vieilles dames à lunettes, airs aimables, qui parlent en se tenant le menton : " une professeure d'un âge avancé" qui a parlé de Louise Labbé, la visite du musée avec une biographe de Edouard Herriot, les prochaines conférences, déjà. Des chauves à lunettes (forcément) De jeunes étudiants, pas très subversifs. Polo-jean, une feuille blanche studieusement sortie sur la tablette en bois congloméré dont certaines chaises élues sont pourvues (les autres sont en faux cuir et ont l'air moelleuses, mais je ... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 14:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 février 2009

Un goûter d'anniversaire, des éclairs orange-vodka pour les grands enfants

Je regardais avec dégoût mes cousins qui, le jour de Noël, buvait du Coca Cola avec le foie gras. Je n'ai jamais aimé les bonbons, sauf les immuables fraises Tagada que je ne connaissais que par les goûters d'enfants. Des fêtes révolues, quand on n'a plus 10 ans.J'ai la chance d'être née au printemps. Je me souviens d'un anniversaire mémorable lors duquel mon père a organisé un jeu de piste dans les bois. Nous avons couru tout l'après-midi à la recherche d'indices, jusqu'à la découverte d'un trésor de gourmandises en tout... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 22:31 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2008

Recette flemme : Duo de mousse chocolat kaki, coulis de figue de Barbarie caramélisé (et alcoolisé, si on veut)

21h21. J'égraine mes amis au fil de mes études. Des conversations interrompues par une ou deux années, ça ne se remarque presque pas. Je ne l'ai pas vue depuis trop longtemps. A 21h21, j'irais la chercher à la gare. Ma meilleure copine de collège - puis de lycée, ma partenaire de tout et de rien. La seule qui puisse me dire "tu te rappelles du moment où tu es restée accrochée au filet de badminton avec ton appareil dentaire?" (sic). Celle avec laquelle j'ai fait ce somptueux exposé sur la médecine au Moyen-âge, illustré par... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 17:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 novembre 2008

Une cuisine-souvenir : gâteau ultra moelleux aux châtaignes , un partiel de maths et un marché chéri

Une prof de maths qui ricane "Hinhinhin, presque jamais personne n'a la moyenne à ce contrôle, pourtant c'est trop facile".  Des vacances de Toussaint qui sont passées trop vite, avec ces révisions.à peine le temps de profiter de la cuisine locale : Quelques crevettes grises fraîchement pêchées, des coquilles Saint Jacques juste poêlées accompagnées d'endives cuites à la mandarine et d'un risotto au fond de langoustine, un rôti de veau grand-mère, des salades de fruits, du pain aux noix maison. Un marché... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 16:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
27 octobre 2008

Cake vanille airelles, discrètement marbré : l'art du départ en vacances

Quelques heures à Paris, avant de rentrer chez les parents, de retrouver un univers confortable. Des peluches qui attendent en souriant une vague caresse. Du courrier accumulé sur le bureau et qu'on a un peu la flemme d'ouvrir (des réductions La Redoute de juillet, une promotion bancaire, une proposition d'abonnement au Télérama). Du temps pourri du Nord - Pas de Calais, mais c'est comme ça que je l'aime : journées derrière les carreaux, sauf le courage que l'on prend pour acheter le pain ou poster une lettre au bout de la rue.Ce faux... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 19:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 octobre 2008

Des Pancakes d'automne pour une, puis pour quatre

Hier après-midi, je n'étais pas la seule enfermée, contrainte par un temps incertain aux couleurs irréelles. Un ennui propre aux dimanches après-midi, une solitude toute douce (le chat n'est pas encore arrivé à Lyon) et des idées de goûters pour filles. Quelques confitures qui attendent, deux quetsches qui ne demande qu'à se transformer en petite compote à étaler sur des pancakes, avec une bonne infusion. L'occasion aussi d'essayer ma poële à pancakes, qui a très bien fonctionné pour une, mais vite remplacée par une grande poële pour... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 20:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 octobre 2008

Ninotchka de pommes

Ou comment donner un nom de film à un dessert qui n'a pas l'aspect qu'on attendait. J'adore Ernst Lubitsch. Et avant d'aller au cinéma avec Pauline, j'ai décidé d'inventer un petit dessert de saison, réconfortant, doux et acidulé comme le temps. Je voulais faire des semblants de galettes, mais tout s'est défait et j'ai fini par faire une sorte d'oeuf brouillé de pommes. Une petite bouillie de choses délicieuses (un peu cramée j'en conviens, mais ce dessert merveilleux supporte que l'on discute avec une copine des derniers... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,