14 mai 2011

Au delà du fleuve et sous les arbres - ou : Comment cuisiner la barbe des moines

Les pieuvres lascives, tentacules entrouvertes, contemplent d'un oeil morne et blasé les appareils photos cosmopolites immortalisant leur déchéance. Canotier presque de paquotille* sur la tête, botte d'agretti acquise à coup de mimes et de chiffres comptés sur les doigts, objectif impudique brandi sur les anchois encore frétillants, les gondoliers faussement pétillants, l'eau presque turquoise. Derrière le marché aux poissons, au point du jour, les parfums mandarine-amande des pâtisseries vénitiennes** flattent la dignité des dames... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 00:38 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 janvier 2011

Des bribes me réveillent - scénarios graphiques sans texture

Dernières nuits éveillées, tenter de m'imprégner encore un peu de ma vie vraie et de menus plaisirs lyonnais. Les bouteilles de vin toujours bien choisies avec mon caviste préféré – des classiques, les côtes du Rhône fruités et francs d'Elodie Balme, de Marcel Richaud, et quelques découvertes formidables, le champagne élégant du domaine Larmandier-Bernier et celui plus complexe de Francis Boulard (je n'aurai pas eu le temps de boire du vin jaune). Les légumes raisonnables de l'épicerie auto-gérée (les veilles de marché, il ne reste... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 20:36 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 décembre 2009

De Charybde en Scylla

  Soie et laines, une toute petite silhouette noire, un peu perchée et élégante. Des lunettes en demi-lune, un filet de brume, quelques cigarettes grillées pendant le cours, fumées à la fenêtre pour éviter l'alarme incendie et dispenser de loin des conseils sur l'inversion de matrices aux noms exotiques. Le passeur : gouffre âcre, acier, odeur capiteuse du métro, métal et caoutchouc brûlé. Sacs serrés, conversations intimes, fatigue. Les âmes en noir se bousculent un peu, et cherchent un point d'horizon où ne converge aucun... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 21:58 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2009

Navets sous acide

Lyon-Paris, tout un poème, par la fenêtre du wagon de deuxième classe. Les reliefs vallonnés de la Bourgogne se réveillent en même temps que les voyageurs, bocages charmants, villages dispersés comme les confettis d'un mariage heureux, des cœurs pâles que l'on n'ose ramasser de peur de briser l'harmonie de la fête.Paris-Boulogne, les immuables vestiges d'une France désuète s'observent désormais à l'intérieur du wagon. Des familles à serre-tête et polo blanc, sacs Longchamp en pagaille et petit pantalon vichy. Une série d'enfants,... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 14:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 avril 2009

(Before) the electric mist

Un repas d'hôpital sponsorisé par Sodexo. (je ne résiste pas)Miam Depuis que je n'habite plus P., le quartier latin me manque. Il y a bien l'Institut Lumière, présidé par B. Tavernier, temple des rétrospectives bobo-intellectuelles (en ce moment, Ettore Scola, et avant lui Sidney Lumet ou Akiro Kurosawa). Mais je ne retrouve pas le plaisir des salles presque vides, des films inconnus et un peu ennuyeux : conformisme et légitimité culturelle sont de mise. Jamais ne passeraient dans le même après-midi Quartier Lacan ou Apocalypse... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 20:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 mars 2009

Une fane est une fane.

Un concert, bientôt. Quelques bons films, un peu Bollywood -bien entendu, et si vous n'avez pas vu Slumdog Millionaire, courez-, d'autres moins. De nouvelles connaissances, des rocks dansés maladroitement à des heures indécentes sur une musique suédoise, le réveil toujours trop tôt. Nathaniel Hawthorne était aussi de la partie ces derniers temps, quoique je préfère le style grinçant de Faulkner, ou la folie de William Gay.Les papiers s'entassent sur le bureau jamais bien rangé, des titres shakespeariens pour des réflexions complexes... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 21:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 février 2009

Bousculer l'habitus du chou.

Quelque part, l'hiver ne cesse jamais. On entend au travers des bois les rires des lutins espiègles (ou des rares oiseaux  qui préfèrent à la plouc migration vers le Sud une vie d'ermite sage). Tétras-lyres et buses. On attend une bataille de boules de neige, un bonhomme peut-être, au sourire édenté, un peu pervers. Un bonhomme qui vous regarde en coin. Les traces d'animaux serpentant dans les arbres appellent l'humilité du promeneur. Les chamois toisent les hommes, eux qui n'ont de polaire que l'habit, empêtrés de duvets... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 15:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 novembre 2008

De l'inconvénient du cardon

Se promener entre chien et loup, voir tomber la nuit, apprécier le bleu électrique du ciel avec la douceur des Jeux d'enfants dans les oreilles, sous le bonnet en laine douce.Plongée en ce moment, (entre autres, quelques pages par ci, quelques pages par là) dans L'histoire des légumes d'Evelyne Bloch-Dano, rencontrée samedi au fond d'une librairie lyonnaise. Un pur hasard, une jolie rencontre. Chapitre cardon, artichauts. Si le légume semble quelque peu oublié, c'est une véritable institution lyonnaise que mon maraîcher m'a presque... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 21:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 novembre 2008

Parsnip & Carrot Cake, Coleslaw aux deux radis, carotte, panais

Je les ai rencontrés par hasard, un peu lors d'une soirée mortellement ennuyeuse -la dernière soirée étudiante de ma vie-, un peu chez moi -les amis de mes amis sont souvent les bienvenus.L'une vient de la ville du cheese-cake, rit tout le temps, a des yeux qui pétillent et adore Paris, a ce petit accent qui donne envie de tutoyer Woody Allen. L'autre fait des cookies extraordinaires, des cookies d'outre Atlantique, fondants et un peu sablés, blancs et bicarbonatés, à peine sucrés, des cookies vraiment américains, dont je chiperais... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 07:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 novembre 2008

Chutney de tomates vertes et les pots en verre de Monsieur J.

Rendez-vous fut pris après le cours du vendredi après-midi, le plus dur à suivre. Les étudiants sont fatigués, énervés du week-end proche, et dès que le cours finit, c'est une ruée bruyante vers la porte, en langues diverses, de l'espagnol aux dialectes de Côte d'Ivoire, du chinois au russe.J'ai pris un autre chemin que d'habitude, l'ai attendu un petit moment sous la bruine qui anéantit les brushings les plus sophistiqués et fait frisouiller les cheveux les plus sages ; un peu de folie et un air de fête quand on rentre chez soi.... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 14:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,