03 septembre 2009

Interlude

Pluie pompéienne Quelque chose de Georges Mathieu Pause Corona Mon emporte-pièce ours-qui-ressemble-plutôt-à-un-tapir-quelle-arnaque, les biscuits à la cannelle de ma grand-mère
Posté par Greshka à 14:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

28 août 2009

Portrait de l'artiste en carré de chocolat

Il suffit de suivre la route caillouteuse. Droit vers la mer. L'air iodé rosit les joues, emmêle les cheveux imprudents. La surface lisse du carré de chocolat Soizig est troublée par un alignement mystique, de petits menhirs bien gentiment dressés dans leurs champs de blés. La main caresse les épis, les doigts légèrement écartés au contact piquant. Silex frappés et blés fauchés.La fine couche cacaotée cède facilement. Le praliné-crumble de blé noir est rustique comme la terre. Les hirondelles en habit de deuil, les dodus moineaux un... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 19:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 août 2009

Son Alsace. Fragments d'une médiocrité culinaire.

Les pavés inégaux retardent le pas, comme si le village coquet souhaitait qu'on le regarde. Maisons fardées d'ocre pâle, ornées des précieux colombages dont le charme résiste aux siècles. Les yeux malicieux des fenêtres, antiques ouvertures sur les toits élégamment courbés, quelques géraniums éclatants en boutonnière. C'est un congrès de vieilles dames majestueuses entre lesquelles coule le temps. Le visage de Kaysersberg est d'un ovale parfait, mais seule une promenade courageuse jusqu'au donjon permet de le mériter. On rencontre... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 08:50 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 août 2009

N'insistez pas Stanislas

Nielles lès Bléquin - Pogny - Omey - La Houpette rythment le voyage monotone, quelques heures de voiture bercées d'un Beethoven mâtiné de France Culture. Les bagages à peine posés, nous courons presque, et arrivons au moment du la. Les trois concerti de Beethoven furent consternants. La chef d'orchestre, manifestement préoccupée par son brushing et son décolleté soigné, s'est déhanchée sans rythme et sans élégance sur un concerto n°1 grésillant. Crr Crr, joue le pianiste. Pom Pom, répond l'orchestre. La chaleur suffocante de la salle... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 22:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juillet 2009

Fuir, là-bas, fuir.

Parfois les mots sont absents, insuffisants. L'infinie variation des couleurs et des parfums, la douleur sourde d'une absence sans terme, le bonheur d'une promenade agréablement bercée d'une brise parfaite, toutes ces choses au dessous des mots, exposent une fragilité inconfortable.Profiter d'un jardin ouvrier pour un pique-nique tardif. L'accès n'est pas facile, il faut prendre la rue des Trois Artichauts, prémisse d'une ambiance hors du temps. Quelques bouteilles dans l'arrosoir frais, les terrines de légumes et les antipasti,... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 22:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 juillet 2009

Monomanie hitchcockienne 2 : 1954

Des allures de maison de poupées, ni balcon ni volet, comme si aucune intempérie ne pouvait en toucher les habitants. Façades lisses comme les certitudes tranquilles des villages. Le jeu, maintenant, est de trouver où j'étais (plusieurs solutions). J'hésite à écrire encore une énigme, je ne suis pas certaine de la prononciation. **** La solution de la dernière charade est gingembre - mais jeune amoureux, envoyé par une lectrice, me plaît énormément.
Posté par Greshka à 15:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

11 juillet 2009

Monomanie hitchcockienne 1 : 1963

Posté par Greshka à 14:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 juin 2009

Le galop soudain des étoiles

(j'ai envie de raconter beaucoup de choses, mais je me suis coupé le doigt à la mandoline, et mon énorme pansement ne me permet de taper que fastidieusement mon compte rendu gourmand)Parfois, on fait de chouettes rencontres juste en fin d'année. Parce que des amis décident de pendre la crémaillère le 20 juin, par exemple. Parce que parler d'Hélène Darroze et de Mathieu Viannay, de Curnonsky  et de Marx (les deux), de nori et de feuilles de vigne, de rhubarbe et de gingembre, est tout à fait naturel dans un appartement charmant.... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 19:32 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juin 2009

Rhubarbe : Face B

Des vieilles dames à lunettes, airs aimables, qui parlent en se tenant le menton : " une professeure d'un âge avancé" qui a parlé de Louise Labbé, la visite du musée avec une biographe de Edouard Herriot, les prochaines conférences, déjà. Des chauves à lunettes (forcément) De jeunes étudiants, pas très subversifs. Polo-jean, une feuille blanche studieusement sortie sur la tablette en bois congloméré dont certaines chaises élues sont pourvues (les autres sont en faux cuir et ont l'air moelleuses, mais je ... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 14:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juin 2009

Quelques étoiles dans l'herbe, procès verbal circonstancié du Fooding 2009

Quelques galipettes enfantines dans l'herbe un peu humide, un ours en peluche au sourire figé dans une poussette rose de poupée, des bouteilles fraîches de vin délicieux, le badge Action contre la faim savamment éclipsé sous l'étole du soir. Les enfants (en foison) dansent sur les Rolling Stones, courent parmi les gastronomes (protéger, surtout, le jus d'écrevisses aux amandes des ballons en plastique et des tornades riantes, des rondes et des farandoles écervelées). J'envie la robe fleurie d'une ravissante petite fille.Les râbles de... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 15:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :