28 décembre 2012

After noon at Le Café Anglais

Jemina Puddle-Duck at Hyde Park Acte 1 - Prélude Londres mue en novembre, abandonne en tapis de feuilles mortes ses écailles froissées mordorées, se peletonne dans la laine brume grise, s'imprègne de pluies froides dont les petits doigts nous chatouilleront la nuque dans la file d'attente du Ronnie Scotts. Le gin sophistiqué y rythmera l'exorde de la basse, les monologues du saxophone de Joe Lovano puis de la trompette de Dave Douglas, les timides apartés du piano. Acte 2 - Samedi. Où il ne sera fait mention ni de... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 15:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

14 mai 2011

Au delà du fleuve et sous les arbres - ou : Comment cuisiner la barbe des moines

Les pieuvres lascives, tentacules entrouvertes, contemplent d'un oeil morne et blasé les appareils photos cosmopolites immortalisant leur déchéance. Canotier presque de paquotille* sur la tête, botte d'agretti acquise à coup de mimes et de chiffres comptés sur les doigts, objectif impudique brandi sur les anchois encore frétillants, les gondoliers faussement pétillants, l'eau presque turquoise. Derrière le marché aux poissons, au point du jour, les parfums mandarine-amande des pâtisseries vénitiennes** flattent la dignité des dames... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 00:38 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 octobre 2010

Souviens-toi (ou la nostalgie des nouilles)

Je ne t'entends plus rire si souvent. Rap et Pop (toujours les mêmes chansons) diffusés si forts par mes voisins ont remplacé ton amour du dodécaphonisme, les morceaux que tu me jouais parfois en t'excusant par avance (et à tort) de leur maladresse, France Culture que nous évitions le dimanche matin. Le silence solitaire du petit-déjeuner n'a pas le charme de ton sourire rare. De toutes façons, tu n'aimerais pas le pain ici, il est triste. Sans toi, nulle mélancolie du dimanche soir qui nous poussait à errer dans les rues lyonnaises,... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 19:37 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
30 avril 2010

L'ouverture de la saison à Boulogne sur mer - des raviolis au citron confit

Lundi – Concert en l'auguste cathédrale de Boulogne La foule emmitouflée endimanchée affamée estomaquée de l'impertinence d'un Bis. Alors que le violoniste exécute la finale d'un concerto de Martinu, les hommes chuchotent, les femmes tripotent leurs sacs à main en cuir faux. Les mains se crispent au Ter, les premiers badauds joignent la lourde porte de la cathédrale glaciale. Saluts des artistes ignorés, qui méritaient peut-être un peu plus d'attention. La foule est un troupeau paisible salivant déjà à l'idée du festin. Champagne de... [Lire la suite]
19 février 2010

Le syndrome du labrador - des bols suédois - une bûche de Noël

Chère G., Bien sûr, le labrador, c'est effrayant. De grands yeux noirs sans perplexité aucune, infiniment confiants par habitude. La truffe immense, toujours humide, rassurante. L'être fidèle par défaut, familier d'un foyer de papier glacé. Décor sinistre, l'absence de bonheur. Enfin, labrador, c'est un concept. C'est tout aussi bien Lassie chien fidèle, que l'ambiance d'un Conte de Noël (oui, un Desplechin après 2000). Bien sûr, contre ce cauchemar, on s'éprend de tout ce qu'on croit être un affranchissement des contraintes. La... [Lire la suite]
30 septembre 2009

Last call for september.

Jean-Louis Trintignant, d'abord. Le col roulé noir et austère, le sourire aux lèvres. Des yeux de poupée, ourlés de khôl, des filles un peu délaissées. Des histoires de cachette et d'argent, la sortie de prison par un fantasque mariage italien et la cavale dans les gares. Le film est à rebours, reste une saveur de cigarettes seventies et l'envie de fuir, à toutes jambes, avec une fausse moustache et des lunettes en écaille, le col du trench beige relevé. Merci Simca.Le lendemain, c'est Mia Farrow qui mène la danse. Angélique et... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 22:20 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 mai 2009

Gnocchis aux noix, cotillons de chèvre frais, serpentins de citrons confits.

Shirley Temple, délicieusement kitsch, et la mode des petites filles blondesAux jolis yeux bleus, au nez retroussé Deux jolis chiffes qui se suivent, un âge palindrome. Des fêtes mémorables.  Le jour où mon amoureux de l'époque, couvert de pinces à linge, était poursuivi dans le jardin par une nuée riante de filles chargées de les ôter - je n'étais pas vraiment jalouse, je préférais son grand-frère, qui était quand même largement plus vieux du haut de ses 8 ans. Cet après-midi où j'ai boudé parce que je n'avais pas gagné à... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 09:14 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 avril 2009

(Before) the electric mist

Un repas d'hôpital sponsorisé par Sodexo. (je ne résiste pas)Miam Depuis que je n'habite plus P., le quartier latin me manque. Il y a bien l'Institut Lumière, présidé par B. Tavernier, temple des rétrospectives bobo-intellectuelles (en ce moment, Ettore Scola, et avant lui Sidney Lumet ou Akiro Kurosawa). Mais je ne retrouve pas le plaisir des salles presque vides, des films inconnus et un peu ennuyeux : conformisme et légitimité culturelle sont de mise. Jamais ne passeraient dans le même après-midi Quartier Lacan ou Apocalypse... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 20:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 mars 2009

Une expérience lyonnaise et des biscuits sur le rebord gris d'une fenêtre

Un blog de cuisine, donc. Et pourtant, le reste compte aussi, tellement. Du pape aux OGM, il n'y a qu'un pas, un peu de folie qui électrise les sensibilités philanthropes.[Attention, ce paragraphe peut heurter certaines sensibilités végétariennes] Je pourrais raconter, donc, que le président de Slow Food est un homme charmant, et amateur de tripes (j'ai manqué défaillir au récit d'une dégustation de pie de vache, mais je crois bien que c'est la recette du carpaccio de cervelle qui m'a achevée). En lyonnais consciencieux, nous l'avons... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 18:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2009

Une course contre les montres de Dali

Une poule sur un mur                           qui picore du pain dur                           Picoti picota                           lève la queue et puis s'en va La saveur d'une aile amoureusement repliée contre le corps gracieux d'une poulette coquette ou d'un vaillant... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 14:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,