19 février 2010

Le syndrome du labrador - des bols suédois - une bûche de Noël

Chère G., Bien sûr, le labrador, c'est effrayant. De grands yeux noirs sans perplexité aucune, infiniment confiants par habitude. La truffe immense, toujours humide, rassurante. L'être fidèle par défaut, familier d'un foyer de papier glacé. Décor sinistre, l'absence de bonheur. Enfin, labrador, c'est un concept. C'est tout aussi bien Lassie chien fidèle, que l'ambiance d'un Conte de Noël (oui, un Desplechin après 2000). Bien sûr, contre ce cauchemar, on s'éprend de tout ce qu'on croit être un affranchissement des contraintes. La... [Lire la suite]

26 mai 2009

Gnocchis aux noix, cotillons de chèvre frais, serpentins de citrons confits.

Shirley Temple, délicieusement kitsch, et la mode des petites filles blondesAux jolis yeux bleus, au nez retroussé Deux jolis chiffes qui se suivent, un âge palindrome. Des fêtes mémorables.  Le jour où mon amoureux de l'époque, couvert de pinces à linge, était poursuivi dans le jardin par une nuée riante de filles chargées de les ôter - je n'étais pas vraiment jalouse, je préférais son grand-frère, qui était quand même largement plus vieux du haut de ses 8 ans. Cet après-midi où j'ai boudé parce que je n'avais pas gagné à... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 09:14 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,