12 juillet 2010

Digressions gallinacées

Les touristes en grappes de nénuphars disgracieux, concentrés sur leur sourire pour la photo souvenir devant les Nymphéas, nous ont fait fuir. Tant pis pour la halte infiniment belle, délicate après la complexité d’un Klee-par-Beyeler. Dessins aux moirés intéressants, sorcières habitées de rouge, rumeurs d’un bleu écarlate, poisson-cloporte saugrenu et si juste, Diane sublime. Un peu plus tôt, nous nous étions battues avec plus ou moins de grâce (j'ai fait des progrès) contre un immense tempura de crevette, des udon bien cuites et un... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 14:34 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

22 mars 2010

Le vol yogique du poulet rôti à l'orange sanguine - abricots secs

Je crois que je n'ai pas du tout envie d'écrire. Les mots s'ennuient, les phrases s'emmêlent et ne forment plus que capharnaüm absurde, abstractions non poétiques, voix sans issue. Je voulais raconter le film de Roman P., le dernier bien sûr. Un peu comme les autres, avec cette musique qui ne colle jamais totalement à l'histoire – dès les premières notes, d'ailleurs. Le ferry s'entrouvre sous une pluie diluvienne, les hommes sans visage et les voitures sans conducteurs, saturation de noir et d'absence. La musique joue presque à... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 21:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 mars 2010

En mets fais ce qu'il te plaît - cuisine affectueuse

Sur une simple table en bois, la Pata Negra donne le la. Foin de décors prétentieux et de musiques inutiles, de porcelaines précieuses et de verres en cristal, de tons ampoulés et de déférence hypocrite. Derrière la vitre de la cuisine, le chef concentré vous sourit, en préparant sa cuisine du marché. La maîtresse de salle nous installe tout au fond, prêt du bouquet de fleurs un peu fanées, et me prête une feuille, un stylo (j'ai oublié mon Moleskine à la maison). Un menu en échantillons, comme de petits blasons. L'amuse-bouche... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 14:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
04 avril 2009

Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage.

Exotisme délicieux des évènements improbables.Surprendre dans les mains d'un jeune homme au crâne rasé, au jogging bling, à la capuche dorée, un livre de D. W. Winnicott. Entendre à la radio une lecture, un texte qui semblait écrit pour mes rêves  : La Mer, de Yoko Ogawa, désormais ouvert sur un accoudoir fané. Reprendre des conversations interrompues il y a deux ans, s'étonner de ce trop long silence.Oublier instantanément le nom des jolies fleurs achetées sur le marché.Épier la silhouette féline étonnée de soleil, chassant... [Lire la suite]
27 janvier 2009

La pâte à modeler et les chats qu'on déguise

Chat. Bonnet péruvien. Fenêtre. Des soirées passées en compagnie de très bons films, des livres absolument divins, mais terriblement intimidants. Des recettes de tripes et de cervelles lues commes des curiosité à la lueur d'une lampe de chevet 1950, des décoctions parfumées, complexes et fastidieuses de toutes les époques, des concentrés de truffe et des ortolans dans leur plus simple appareil. Eprouver le vertige de l'ignorance absolue m'a profondément déconcertée. J'ai vérifié, tout à l'heure, la recette de l'oeuf au plat,... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 16:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 janvier 2009

Parmentier persillé de loup

Trois petits chats, trois petits chats, trois petits chats-chats-chats. Cueillir un brin de soleil, surprendre des décolletés, quelques chevilles courageusement dénudées. Finies, pour un temps, les soirées emmitouflées, le chat a perdu sa fonction utilitaire de chauffe-genoux et redevient une bête féroce chassant quelques feuilles mortes, hardies voyageuses franchissant mes fenêtres. Chapeau de paille, paillasson, somnambule, Une fille qui rit trop fort, heureuse et fière ; des garçons en groupe, la démarche chaloupée, qui... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 22:38 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 octobre 2008

De l'art d'hareng-guer les foules

Je n'attends pas un franc-succès de cette recette. J'ai fait de multiples tests dans plusieurs catégories de population (étudiants en économie mâles, étudiants femelles, mais aussi copines réunies pour le goûter -femelles-, amis de khâgne -mâles, Maman, etc). Le petit rictus, mi-dégoût, mi-mépris pour ce met non-bourgeois, me fait toujours marrer. Quoi, le hareng, c'est sublime. On l'a même sanctifié dans ma région d'adoption : Tiens, une idée, dans la foulée : militer pour la réhabilitation du hareng. De Boulogne sur mer. (c'est... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 21:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 juin 2008

Lapin à la moutarde : le blues du cuisinier

Ou : comment je suis devenue triste, et pourquoi ça va mieux Camille se déplume un peu en ce moment, entre le vrai départ de Julie (un vide intersidéral), la pluie de Lyon, la fatigue (Camille et Greshka déménagent, cherchent pour l'instant le nid confortable de leurs rêves), les mémoires de tout le monde à boucler (pas de sorties, pas d'amis). Ma vie ressemble un peu à ça :        Bref, dans le métro, je pense plus à améliorer mon coefficient de Durbin-Watson qu'à optimiser mon frigo, et celui... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 22:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 juin 2008

Soirée américaine : Ketchup maison et frites au four

A la maison ce week-end, pour fêter la fin des partiels, mes deux super potes Minou et Lucas (Minou n'est pas le vrai prénom). Il a fallu concilier désir de sortir (malgré ce temps pour le moins mouillé) et refus de malbouffe -bien entendu.  Des plats simples, donc, mais bourrés de légumes. Une envie de chose un peu sucrée et américanisante.On s'est fait avant de sortir sur les péniches une petite série de hamburgers, assaisonnés au ketchup maison et oignons caramélisés, accompagnés de frites au four (plus légères) Des... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 14:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 mai 2008

Gnocchis alsaciens et sauce tomate maison

Certes, je me réjouis de revoir bientôt ma grand-mère alsacienneCertes, j'adore les spätzleCertes, le titre de ce billet est absurde Disons plutôt : gnocchis dont l'entassement post-roulage a provoqué la mort par fusion, ce qui les fait passer après cuisson (et remoulage rapide à la cuillère) pour de gros spätzle. Pour trois fois de gnocchis spätzle: Quatre pommes de terre moyennes cuites dans la peau, que l'on laisse refroidir avant de les peler et de les écraser à la fourchette. Ajouter deux verres de farines, mélanger... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 16:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,