22 juillet 2009

Fuir, là-bas, fuir.

Parfois les mots sont absents, insuffisants. L'infinie variation des couleurs et des parfums, la douleur sourde d'une absence sans terme, le bonheur d'une promenade agréablement bercée d'une brise parfaite, toutes ces choses au dessous des mots, exposent une fragilité inconfortable.Profiter d'un jardin ouvrier pour un pique-nique tardif. L'accès n'est pas facile, il faut prendre la rue des Trois Artichauts, prémisse d'une ambiance hors du temps. Quelques bouteilles dans l'arrosoir frais, les terrines de légumes et les antipasti,... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 22:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 avril 2009

(Before) the electric mist

Un repas d'hôpital sponsorisé par Sodexo. (je ne résiste pas)Miam Depuis que je n'habite plus P., le quartier latin me manque. Il y a bien l'Institut Lumière, présidé par B. Tavernier, temple des rétrospectives bobo-intellectuelles (en ce moment, Ettore Scola, et avant lui Sidney Lumet ou Akiro Kurosawa). Mais je ne retrouve pas le plaisir des salles presque vides, des films inconnus et un peu ennuyeux : conformisme et légitimité culturelle sont de mise. Jamais ne passeraient dans le même après-midi Quartier Lacan ou Apocalypse... [Lire la suite]
Posté par Greshka à 20:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,