Imaginer en d'autres temps des soirées passées au coin du feu, au son d'un vieux phonographe un peu déglingué sur lequel passeraient des vinyles soigneusement rangés, des musiques chouettes, Woody Guthrie et Gene Autry (ou les Creedence, plus tard).
Ce serait aux Etats-Unis, dans un ranch un peu perdu, celui dont rêvait Joe D.. Un chat américain sur un coussin à carreaux, un fauteuil à bascule, des tartes aux pommes et des indiens.
Ou Scarlett O'hara, peut-être, de grandes robes à crinoline et froufrous, et des intrigues amoureuses à n'en plus finir, liées par l'ennui et la solitude. Les mêmes pages un peu mièvres froissées par des générations résignées rêvant d'ailleurs, de grandes villes et de gaieté, de bals et de fanfreluches dernier cri, de gentlemen à la moustache gominée et de vies luxueuses, loin de la boue et des cow-boys crasseux aux regards lubriques.
Ou, plutôt, une ambiance à la Steinbeck, des univers émouvants et misérables, Des souris et des hommes, et plus aucune humanité. Juste la paisibilité d'une balle dans la nuque, des rêves de lapin envolés.
Dimanches soirs très gais.

6BellRanchCowboys48x38

Pour mes amis, qui transportent un peu de ce mystère américain, et contre l'hiver

Blueberry Cupcakes & Rapsberry sweet Coulis

Photo_027

Préchauffer le four à 200°C.
Pour 12 cupcakes : Mélanger 125 gr de farine, 1/2 sachet de levure chimique, 1 pincée de sel, 1 sachet de sucre vanillé  (environ 12gr) , 60gr de sucre, un bol de myrtilles surgelées. Ajouter 40 gr de beurre, 12 cl de lait de soja, 1 œuf. La pâte doit-être assez liquide, mais avoir tout de même un peu de résistance, de densité. Ne pas hésiter à corriger avec de la farine, ou du lait
Verser dans de petits moules. Cuire 20 minutes, laisser refroidir sur une plaque.
Préparer le coulis : un petit bol de framboise surgelées
et le poids identique en sucre glace, mélangés et versés au dernier moment sur les cupcakes.
Tout un tas de fruits surgelés, mais qui font tant de bien lorsque même les pommes n'ont plus beaucoup de goût.