Parfois je t'entends rire. J'aime bien quand tu tentes de m'expliquer le dodécaphonisme, quand tu trouves qu'un type qui fait son glissendo à un doigt n'a vraiment rien compris à la vie, quand tu mets des Cantates de Bach au petit-déjeuner, quand tu coupes du pain et que tu me donnes la plus grosse tranche après avoir longuement hésité, quand tu jettes le chat dans ma chambre pour t'en débarrasser, quand tu te regardes dans la glace le matin pour vérifier alors que tu es déjà beaucoup trop en retard, quand tu t'en vas au milieu d'un Preminger en trouvant ça trop ennuyeux, quand tu tournes en rond dans le salon pour réfléchir, quand tu fredonnes ta partition, quand tu grimaces parce qu'il faut répondre au téléphone, quand tu dévores des fleischnackas, quand tu te ressers un verre de bière, quand tu manges des biscuits debout dans la cuisine, quand tu souris de manière condescendante parce que j'ai découpé une guirlande en papier kraft, quand on sort du cinéma et que tu ne parles pas tout de suite, quand tu me prêtes des livres en anglais, quand tu me joues ces Danzas Argentinas le soir, quand tu feins d'être passionné par mes leçons d'économie, quand tu éternues à cause du chocolat en poudre sur le tiramisù. J'aime bien l'idée que tu sois heureux.

Photo_188bis

La base est inspirée du tiramisù de Laura Zavan,  encensée (à raison) par Mingou

Pour 6 personnes :
250gr de mascarpone
3 oeufs
100 gr de speculoos
50 mL de rhum blanc agricole
4càs de sucre glace
Une orange sanguine bio de préférence
Un pamplemousse 
Du cacao en poudre 

Photo_182

Sortir les ingrédients, préparer son bol de pâtisserie préféré.

Séparer les blancs des jaunes. Battre les jaunes avec 3 càs de sucre glace, ajouter le rhum, les zestes de l'orange sanguine. (les zestes du pamplemousse aussi, s'il est bien élevé), puis incorporer délicatement le mascarpone, afin de former une crème lisse.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel et  une càs de sucre glace. Incorporer les blancs à la crème au mascarpone. 
Tremper rapidement (sinon ils sont tous mous) les biscuits dans le jus de l'orange et du pamplemousse.
Dans le plat à tiramisù, disposer une couche de biscuits, puis une couche de crème. Puis une couche de biscuits. Puis une couche de crème. Biscuits. Crème.
Laisser prendre au réfrigérateur au moins 12 heures. 
Saupoudrer au dernier moment de chocolat en poudre, avec une passoire fine c'est plus chic. 

Mon ami Alexis conseille de boire un Banyuls vieux, pour répondre aux agrumes.